SCID : Severe Combined Immuno-Deficiency

Races affectées:


Chevaux Arabes et Part-Bred

Description:


L'acronyme SCID signifie en français : "Syndrome combiné sévère d'immunodéficience".

Cette pathologie, induite par une anomalie génétique, est un défaut du système immunitaire et responsable d'une incapacité de l’individu à combattre les infections (Virus, Bactérie, Parasites...).

Ishal Atlas étalon pur-sang arabe 9 ans, sain non porteur, propriété de Mme Cindy Faucheux

Diagnostic / Symptômes


Le poulain semble normal à la naissance mais présente très rapidement (2 jours à 8 semaines) des anomalies comme une élévation de la température, des difficultés respiratoires et des diarrhées.
Cette maladie peut être difficile à diagnostiquer car ces symptômes sont typiques des premières infections des poulains nouveau-nés.

Il n’existe pas de traitement pour cette maladie et l’espérance de vie maximum d’un poulain atteint est de 6 mois. Le décès survient des suites d'une ou plusieurs infections que le poulain ne peut combattre. Une telle situation est donc sans issue et entraine des pertes financières importantes pour un éleveur.

Statut génétique


Le SCID est une maladie génétique récessive ce qui signifie qu’un cheval doit porter 2 copies SCID du gène pour déclarer la maladie. Il est à noter qu’un cheval porteur d’une seule copie SCID est en parfaite santé mais peut le transmettre à sa descendance.

Génotype Signification Conséquences Infortmations supplémentaires
n/n Aucune copie du la mutation SCID Non porteur Pas de recommandation
SC/n 1 copie sur 2 portant la mutation SCID Porteur Sain Ne doit pas être croisé avec un autre porteur sain SC/n
SC/SC 2 copies sur 2 portant la mutation SCID Malade Pas de reproduction possible

Celeborn LK, pouliche Part-Breed Arabian (+87.5% de sang arabe) de robe bai dun (EE ou Ee Aa Dd), saine non porteuse, propriété de Mme Laetitia Valero, Haras du Val Héros


Fréquence:


Le nombre de porteurs sains du SCID a été estimé à :
- 8,4% aux Etats-Unis (Bernocco et al, 1998)
- 1 à 5% au Royaume Uni (Swinburne et al, 1999)
- 1,7% au Maroc (Piro et al, 2008)
- 1,5% au Brésil (Piro et al, 2008)
- 0% en Pologne, Slovénie et Iran (Piro et al, 2008 ; Zavrtanik et al, 2005 ; Seyedabadi et al, 2006)

 

Une étude a évalué la proportion de porteur du SCID en Afrique du Sud à 6,1 % en 2004 et à 3,4 % en 2009 (Tarr et al, 2009). Le développement du test génétique semble avoir joué un rôle primordial dans la diminution significative du nombre de porteurs SCID en 5 ans dans cette population.

Vous aimeriez qu’une étude statistique la fréquence des porteurs SCID soit réalisée en France ?
Pour cela nous avons besoin de vous... Contactez-nous

Pourquoi tester:


Croisements sains

Pour s’assurer de croisements sains, et ne jamais prendre le risque de produire un poulain malade, tout en conservant un maximum de chevaux qualiteux à la reproduction et limiter la consanguinité.

Pérénnité de la race

Pour éviter une évolution de cette anomalie génétique dans la population des chevaux arabes.

Aide au diagnostic

Ce test peut aussi permettre au vétérinaire de distinguer le SCID d’autres maladies touchant le système immunitaire et provoquant des symptômes similaires mais qui ne sont pas des maladies génétiques (comme un mauvais passage des anticorps de la mère vers le poulain via le colostrum).

Tableau de croisement:

Bibliographie :


Shin EK et al. « A Kinase-Negative Mutation of DNA-PKcS in Equine SCID Results in Defective Coding and Signal Joint Formation » (1997). J. Immunol. 158:3565-3569, 1997.

Tarr CJ et al., “The carrier prevalence of severe combined immunodeficiency, lavender foal syndrome and cerebellar abiotrophy in Arabian horses in South Africa.” (2014) Equine Vet J. 46: 512-4. PMID: 24033554

Bernoco, D. and Bailey, E. (1998) Frequency of the SCID gene among Arabian horses in the USA. Anim. Genet. 29, 41-42.

Swinburne, J et al. (1999) Estimation of the prevalence of severe combined immunodeficiency disease in UK Arab horses as determined by a DNA-based test. Vet. Rec. 145, 22-23.

Piro, M et al. (2008) Frequency of the severe combined immunodeficiencydisease gene among horses in Morocco. Equine Vet. J. 40, 590-591.

Zavrtanik, J et al, G. (2005) Genetic monitoring for severe combined immunodeficiency carriers in horses in Slovenia. Slov. Vet. Res. 42, 37-41.

Seyedabadi, H.R et al, (2006) Identification of SCID carriers among Iranian Arab horses using a test based on PCR for DNA-PKcs gene. 8th World Congress on Genetics Applied to Livestock Production, August 13–18, Belo Horizonte, Brasil.

Comment ça marche ?


 Étape 1

Je choisis les tests sur vaevi.com

Je remplis les informations et suite à la validation de la commande, je télécharge et j'imprime le bon de commande prêt à l'envoi

 Étape 2

Je prélève une mèche de crins.

Je prends garde à bien récupérer les bulbes situés à la racine.
Je scotche ensuite la mèche entière par son centre, en bas du bon de commande, sans abimer les bulbes

 Étape 3

Je poste le bon de commande associé à la mèche de crins

Je plie en trois le bon de commande en suivant les pliures indiquées.
J'affranchis au tarif en vigueur.

 Étape 4

Je reçois les résultats

Je peux suivre l'arrivée des résultats sur mon espace client, je reçois par mail ou par courrier l'ensemble des résultats

 

Nos partenaires

À propos

Spécialiste des tests génétiques de robes et de maladies dans la filière équine, VAEVI propose une offre de services complète, à la demande destinées à optimiser les croisements. L’offre innovante de vaevi a pour mission de rendre la génétique et l’usage des outils génétique accessibles à tous dans le cadre d’une démarche simple et d’un accompagnement personnalisé.

NewsLetter

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité et des événements importants concernant Vaevi, abonnez-vous à notre newsletter..

S'inscrire
Adresse

46 route de Paris
76240 Le Mesnil-Esnard
FRANCE
Tél : (+33) 7 60 15 80 67
Mail : contact@vaevi.com